Poser un bardage en PVC

Sommaire

Élégant, imitant d’autres matériaux, le PVC est aujourd’hui un bardage qualitatif qui se décline dans de nombreuses gammes. L’avantage premier de ce type de bardage réside dans son poids et donc sa facilité de mise en œuvre.

Le bardage en PVC se pose sur une ossature en bois ou en métal, elle-même posée sur une façade saine. La pose du bardage se fait ensuite rangée par rangée en s'aidant d'un mètre laser pour s'assurer de l'horizontalité.

Le PVC est aujourd’hui traité pour résister plus facilement que celui d’antan aux intempéries. Ce qui fait son charme est l’absence quasi totale d’entretien et sa résistance à de nombreux facteurs : moisissure, feu, corrosion…

Voici les étapes pour poser un bardage en PVC.

1. Préparez le chantier

  • Un bon mesurage est le début d’un bon travail. La prise de mesure pourra se faire à l’aide d’un mètre ruban ou d’un télémètre.
  • Réalisez une fiche des matériaux : un tableau avec la quantité de tasseaux de bois pour réaliser l’ossature, la quantité de clous et de vis, la surface de bardage…
  • La présence de fissures ou micro-fissures sur la façade doit être traitée par injection de résine ou par bouchage pour les plus importantes avec du béton gris de rebouchage.

2. Réalisez l’ossature et posez le pare-pluie

Il est possible de réaliser l’ossature en bois avec des tasseaux ou en métal à l’aide de cornières. L'ossature en bois est la plus répandue.

L’installation du pare-pluie est une étape qui fait l’objet d’une autre fiche pratique. Merci de vous y reporter.

La pose d’un bardage PVC peut se faire grâce à différentes techniques liées à l’épaisseur même du bardage : clouage, vissage ou emploi d'agrafes.

Le placement des lames se fait par emboîtement. Il est important que la première lame soit posée de manière très rigoureuse. Pour cela, on fixe un profilé de départ le long de la grille anti-rongeur.

Attention : pour la pose d'un bardage PVC, on pose les tasseaux de l'ossature tous les 40 cm (sauf avis contraire du fabricant).

3. Cas 1 : Posez le bardage avec clous ou vis

Si la méthode choisie est le clouage :

  • Présentez la lame du bardage horizontale (pour une pose horizontale). Vérifiez le niveau à l’aide d’un niveau à bulle ou d’un laser rotatif.
  • Clouez une extrémité de la lame. Généralement, les fixations se placent sur la partie supérieure de la lame.
  • Mettez la lame de niveau en bougeant l’autre extrémité.
  • Clouez la deuxième extrémité.
  • Clouez le milieu de la lame.
  • Clouez ensuite tous les 40 à 50 cm environ la lame (à chaque fois que la lame rencontrera un tasseau de l’ossature).

3. Cas 2 : Posez le bardage avec agrafes

Cette méthode de pose est plus longue :

  • Positionnez la première lame.
  • Vérifiez l’horizontalité à l’aide d’un laser ou d’un niveau à bulle.
  • Tracez la partie inférieure de la lame sur les tasseaux de bois.
  • Clouez ou vissez les agrafes de fixation sur la ligne tracée.
  • Placez la première lame dans les agrafes.
  • Préparez à portée de mains : des agrafes, un marteau et des vis ou des clous suivant la technique choisie.
  • Maintenez la première lame de bardage contre la façade.
  • Placez les agrafes dans la rainure de la lame.
  • Fixez les agrafes (par vissage ou clouage) sur chacun des tasseaux.

Recommencez ces étapes pour chaque lame de bardage à fixer.

Note : en ce qui concerne les tableaux de fenêtres, il est déconseillé d'y poser du bardage, pour des raisons d'infiltration de l'eau. Le bardage au niveau d'une fenêtre se termine à la maçonnerie (finition avec une baguette d'angle) pour les jambages et le haut de la fenêtre. Pour la partie en dessous de la fenêtre, le bardage doit s'arrêter bien avant le bout de l'appui afin que l'eau puisse s'évacuer.

4. Posez les baguettes d'angle

Les finitions correspondent à la mise en place des baguettes d’angles qui parachèveront la pose pour donner un aspect nouveau à votre habitation.

Les baguettes d’angles n’étant pas équipées de surfaces recouvertes, elles devront être collées avec une colle résistant aux intempéries ou assemblées à l’aide d’un mastic-colle.

  • Mesurez précisément la longueur de l’angle à couvrir.
  • Reportez cette mesure sur la baguette d’angle.
  • Sciez la baguette d’angle à l’aide d’une scie à métaux ou d’une scie radiale.
  • Clouez la baguette ou utilisez un mastic-colle, le clouage est déconseillé étant donné le problème de fissures que cela peut engendrer.

Vous pouvez faire le choix de recouvrir ou non les appuis de fenêtres. Si tel est le cas, veillez à ne pas perturber l’écoulement des eaux de pluie par l’obturation de la « goutte d’eau ».

Attention : un appui de fenêtre est dans la majorité des cas équipé de ce que l’on appelle « la goutte d’eau » qui permet une bonne évacuation des eaux de pluie. Il est nécessaire que le bardage ou la baguette de finition ne viennent pas l’obturer.

Ces pros peuvent vous aider