Poser un bardage oblique

Sommaire

Le bardage oblique est un bardage qui embellira la façade, car c’est un bardage peu courant, demandant une certaine technique de pose.

La pose pourra être réalisée par un particulier, à condition d'être minutieux et patient. La difficulté réside dans les découpes très nombreuses et en angle.

Voici comment poser un bardage oblique sur votre façade.

1. Préparez la pose du bardage oblique

Le bardage en pose oblique se posera suivant le même principe que le bardage horizontal, c’est-à-dire sur une ossature bois.

En ce qui concerne l’ossature permettant la pose du bardage, il existe de nombreuses possibilités. La solution proposée permet la réalisation de n’importe quelle diagonale puisque l’ossature devra être verticale.

Il est très difficile d’imaginer l’angle que l’on souhaite donner au bardage. Voici les étapes à respecter :

  • Il est conseillé d’assembler à blanc (sans colle ni clou) quelques lames de bardage et de les tenir devant la façade en les inclinant suivant des angles différents.
  • Lorsque la position souhaitée est atteinte, il suffira de marquer au mur la position de la dernière lame de bardage. De cette manière, l’angle de pose sera matérialisé et sans surprise.

2. Posez la première lame de bardage oblique

  • Réalisez un trait parallèle au trait tracé sur le mur vers l’angle inférieur.
  • Posez la lame de bardage sur le trait.
  • Marquez les points de coupe sur la lame.
  • Coupez à la scie sauteuse en suivant les deux traits. Utilisez une lame de scie à dents inversées pour que les éclats ne se trouvent pas sur la face visible.
  • Clouez la lame de bardage sur les tasseaux de bois.

3. Posez les lames suivantes

  • Posez la lame ou les deux lames en dessous, elles feront office de lame de démarrage.
  • Effectuez les découpes comme indiquées à l'étape précédente.
  • Clouez les lames sur l'ossature en bois.
  • Posez ensuite les lames suivantes en prenant soin de bien les insérer les unes dans les autres s'il s'agit de lames en clin.

Note : concernant les tableaux de fenêtres, il est déconseillé d'y poser du bardage, pour des raisons d'infiltration de l'eau. Le bardage au niveau d'une fenêtre se termine à la maçonnerie (finition avec une baguette d'angle) pour les jambages et le haut de la fenêtre. Pour la partie en dessous de la fenêtre, le bardage doit s'arrêter bien avant le bout de l'appui afin que l'eau puisse s'évacuer.

4. Posez les baguettes d'angle

Le bardage posé, il faudra poser les baguettes d’angles dites à angle droit. Le choix du bois de la baguette d’angle dépendra de l’essence du bois utilisé pour réaliser le bardage. Si vous souhaitez par la suite teindre, vernir ou lasurer le bardage, il est nécessaire que les essences soient les mêmes.

La technique de pose des baguettes d’angles est la suivante :

  • Mesurez précisément la longueur de l’angle à couvrir par la baguette.
  • Coupez à la scie à métaux la baguette d’angle.
  • Frottez en exerçant une légère pression la partie coupée à l’aide d’un papier de verre grain fin ou grain très fin.
  • Placez la baguette d’angle et tenez-la fermement.
  • Clouez-la en utilisant des clous sans tête.

Attention : un appui de fenêtre est dans la majorité des cas équipé de ce que l’on appelle « la goutte d’eau » qui permet une bonne évacuation des eaux de pluie. Il est nécessaire que le bardage ou la baguette de finition ne viennent pas l’obturer.

5. Effectuez les finitions

Les finitions sont esthétiques et fonctionnelles. Si le bardage utilisé est un bardage autoclave (traité contre les champignons, les insectes et l'humidité), il n’est pas nécessaire de le traiter. Si ce n’est pas le cas, vous avez le choix entre peinture ou lasure.

La différence essentielle est que la peinture va recouvrir complètement le bois. De ce fait, plus aucune nervure ne sera visible. Si vous utilisez une teinture ou une lasure, le bardage gardera un aspect bois avec nervures et nœuds visibles.

Ces pros peuvent vous aider